Naturopathie

« Primum non nocere »

La naturopathie est d’abord une méthode de prévention, par l’hygiène de vie, l’alimentation, la gestion du stress. Elle est reconnue par l’OMS qui classe la naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques.

L’O.M.S.  définit  la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être  physique, mental et social », et toujours selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Si la maladie se déclare, le praticien en naturopathie dispose de plusieurs outils et méthodes :

  • réglage alimentaire individualisé
  • la phytothérapie
  • l’aromathérapie
  • la gemmothérapie
  • les compléments alimentaires
  • l’homéopathie

La santé est basée sur 4 piliers :

– L’alimentation
– L’exercice physique
– Le sommeil
– Le psychisme

Si un des piliers vient à manquer, l’équilibre s’effondre et la maladie apparait.

 

En conclusion on peut donc dire que la naturopathie a pour mission de prévenir la maladie, de conserver la santé, ou de l’optimiser par un mode de vie plus sain.

La naturopathie contribue ainsi à la promotion d’une santé globale et durable, qui ne se substitue jamais à la médecine conventionnelle mais  la complète, elle s’inscrit en parfaite complémentarité avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales.